Peux-tu nous dire quelques mots sur toi stp ?

Je suis une personne déterminée et positive. Toujours motivée à faire de nouvelles rencontres avec des gens d’horizons et de cultures différentes. Quand on ne peut pas voyager tout le temps, c’est un bon et beau moyen de s’évader l’esprit que de partager ses expériences de voyage avec autrui.

Habana_moi en train d'apprécier la vue sur fond musicalInès en train d’apprécier la vue sur fond musical.

Où es-tu partie et pendant combien de temps ?

D’après une source internet, j’ai à mon actif, déjà parcouru plus de 40% de notre belle planète. J’ai voyagé sur tous les continents notamment lors de mon voyage autour du monde en sac à dos où j’ai pu visiter 24 pays en 347 jours. Pour plus d’informations, voilà mon blog: http://lepresquetourdumonde.webnode.fr/. Vous y trouverez également un lien qui vous redirigera vers la radio GRRIF qui a accepté de diffuser une dizaine de séquences audio liées à ce périple.

Parmi tous ces pays, j’ai eu la chance d’aller à Cuba « mi linda ».

Pourquoi avoir choisi Cuba?

La rencontre avec Cuba a été un vrai coup de cœur. Avant même d’y avoir mis les pieds, je savais que cette île si loin de chez moi n’était pas comme les autres et en effet, c’est bel et bien ce que j’ai constaté lors de ma rencontre avec ce magnifique pays. Je crois qu’il y a des affinités avec certains pays qu’on ne peut pas vraiment expliquer et pour moi Cuba, c’est comme si je l’avais toujours connu….

Te souviens-tu de ta première impression lorsque tu es arrivée dans ce pays ?

Je crois avoir versé une larme tellement j’étais émue et excitée à l’idée de pouvoir enfin concrétiser un rêve que j’avais depuis plusieurs années.

Si tu n’avais pu visiter que 3 lieux ou participer à 3 activités, lesquels choisirais-tu ?

Premièrement le « must » de ce pays reste pour moi le Malecón (La Havane), lieu mythique rempli d’anecdotes et d’Histoire. On peut s’asseoir des heures et admirer le va-et-vient incessant des voitures modernes et anciennes, entendre les musiciens qui s’improvisent une scène le long du Malecón, admirer les vagues qui buttent sur le mûr et qui arrosent parfois les passants et voir chaque fois un magnifique lever ou coucher de soleil… En gros, un spectacle au quotidien.

Deuxièmement, et de manière générale, je dirais les lieux des cours de danse qui prennent souvent place dans de vieux bâtiments défraîchis au centre de la « Vieille Havane » par exemple ou également sur les toits de Santiago de Cuba (je vous laisse imaginer la vue). Des moments d’échanges et d’apprentissages hors normes.

Troisièmement, les sorties nocturnes. On sait normalement où l’on va, mais le show qui aura lieu pendant la soirée (souvent de manière improvisée par ces Cubains qui regorgent d’inventivité) reste en général particulièrement spectaculaire et ce jusqu’au bout de la nuit. Ainsi, chaque soir est différent et je dirais même inoubliable. A Cuba, la vie, la danse, le bruit, l’ambiance ne s’arrête jamais. Si vous cherchez du calme et du silence, je pense que vous vous trompez de destination 😉

Quel est ton meilleur souvenir ?

Tous sont tellement particuliers que je n’oserais même pas en mettre un plus en avant qu’un autre. Généralement, les meilleurs souvenirs sont liés aux rencontres en tout genre faites avec les locaux. A chaque fois, on en apprend toujours un peu plus sur la culture et la mentalité des Cubains.

Es-tu entrée en contact avec la population locale ? Si oui, comment ?

Alors oui clairement! Je ne voulais pas aller dans des hôtels et encore moins séjourner dans des hébergements du type « all inclusive ». Du coup, j’en ai profité pour dormir chez l’habitant (ici on appelle ce type d’hébergement des « casa particular ») et donc, d’apprendre à mieux connaître les locaux et leur mode de vie. Très enrichissant d’ailleurs et à recommander à tout le monde si vous cherchez un séjour authentique à Cuba.

Quels conseils donnerais-tu aux voyageurs qui aimeraient faire le même tour que toi ?

De se munir de patience car souvent les choses prennent beaucoup voire vraiment beaucoup beaucoup de temps pour arriver à leurs termes. C’est bien là l’un des seuls défauts du système… Ils ne sont pas très pressés mais ce phénomène vaut le coup d’être vu et vécu; avec le recul on en rigole (ex: aller à la banque peut parfois s’avérer très compliqué ;)).

Sinon partez du principe que vous n’aurez pas internet ou du moins pas gratuitement ni souvent. En effet, ça fait que depuis très récemment que les Cubains ont découvert internet (je ne parle pas dans les hôtels mais comme ces lieus sont réservés aux touristes vous imaginez bien que peu de Cubains y ont eu accès jusqu’à présent). Mais il existe de plus en plus de zones wifi, moi je les appelle les « wifi parcs » car souvent le signal se trouve dans une zone fréquentée et donc dans les parcs principaux des villes du pays.

Préparez-vous à négocier car il n’y a pas de règle et on peut très vite se faire avoir. De plus, n’oubliez pas qu’il existe deux monnaies à Cuba et en plus, il est facile de s’emmêler les pinceaux si on ne fait pas gaffe.

Y a-t-il quelque chose que tu ferais différemment ?

Non, rien du tout! Je ne changerais pas mon itinéraire pour un sou… même dans les moments moins cool, j’ai appris plein de choses sur moi et Cuba.

Et sinon : what’s next ?

Probablement Cuba 🙂

 

Un grand merci à Inès qui a eu la gentillesse de nous raconter ce qui l’a le plus marqué lors de son  premier séjour à Cuba et de partager avec nous ses magnifiques photos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s