Cela fait 2 ans que nous habitons à Berne et nous nous sommes dit qu’il était grand temps de tester le fameux « Ziebelemärit ». Mais qu’est-ce? Un marché aux oignons qui remonte au 15e siècle et qui est organisé à Berne chaque 4e lundi de novembre. C’est l’occasion pour les paysans des alentours de venir présenter plus d’une 50ène de tonnes d’ail et d’oignons tressés. Mais c’est aussi l’occasion de se retrouver autour d’un bon vin chaud (indispensable aujourd’hui au vue de la température!) et d’aller de stand en stand pour y découvrir de l’artisanat en tout genre, de la charcuterie de divers cantons de Suisse, du pain d’épices ou encore des souvenirs de la Capitale. En fin de journée, cette foire prend un aspect plus carnavalesque avec des gens déguisés et de gigantesques batailles de confettis.

Les festivités commencent à 5 heures du matin et les rues de la vieille ville de Berne se remplissent très rapidement de visiteurs venant de tous horizons. C’est ce que l’on nous avait dit et c’est ce dont nous avons effectivement été témoins. Enfin, un peu plus tard quand même…

20161128_080247

7h du matin (bel effort non?!?), le réveil sonne. Dur dur de nous lever, surtout que nous nous sommes faits la promesse de déjeuner à la tarte aux oignons et au vin chaud. Tradition oblige! Autant dire que cette idée nous paraissait beaucoup plus lumineuse hier soir que ce matin au réveil. Mais nous nous y sommes tenus et finalement, à défaut de se dire qu’il fallait faire ça tous les jours, nous nous sommes quand même pris au jeu. Des oignons plein la bouche et autant de confettis dans les cheveux, nous avons donc déambulé dans les rues et découvert ce fameux marché.

Pour être tout à fait honnête, j’ai été un peu déçue. Je pense qu’il faut être bernois pour pouvoir l’apprécier à sa juste valeur ou du moins y aller avec une bande de copains et de passer un bon moment autour d’un vin chaud. J’étais tout de même contente de pouvoir découvrir cette tradition et de sortir un peu de mon quotidien, et je dois dire que j’ai été impressionnée par certaines œuvres faites à partir d’oignons.

Mes photos n’étant pas de grande qualité, voici une petite vidéo de Berne Tourisme qui vous donnera un meilleur aperçu de ces festivités.

Je ne pense pas retenter le vin chaud de 8h du matin l’année prochaine, mais si vous voulez partager une tarte aux oignons, faites-moi signe!

Au plaisir 🙂

2 thoughts

  1. Bonjour – cela fait partie des traditions fort intéressantes. Le pays des oignons en France est aussi la Bretagne, à Saint-Brieuc, et aussi à Roscoff, d’où des jeunes voulant gagner leur vie dans les temps plus anciens se rendaient à Londres, en Grande-Bretagne, pour vendre leurs guirlandes d’oignons.
    On les appelait les  » Johnnies  » et leurs vies étaient dures.
    Amitiés – frace

    Aimé par 1 personne

  2. Bonjour,
    C’est effectivement très intéressant. Il faudra que je m’intéresse de plus près à toutes ces traditions. Je pense être passée à côté de plein et c’est vraiment dommage. C’est ce qui fait notre identité après tout!
    Bonne journée,
    Nadine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s