Il y a quelques semaines, j’ai eu le plaisir d’être invitée par Patricia, la propriétaire de la maison d’hôtes Chalet Le Rucher pour que je découvre sa région: le Val d’Hérens.

Toujours partante pour de nouvelles aventures et pour découvrir davantage mon pays, j’ai donc volontiers accepté son invitation et suis allée passer 2 jours dans cette vallée que je ne connaissais pas du tout. Et je dois dire que j’ai été bluffée autant par ses paysages que par son authenticité. Un véritable coup de coeur 🙂

Mon séjour étant beaucoup trop court pour pouvoir découvrir cette destination comme il se doit, Patricia m’a proposé de me donner un rapide aperçu des plus beaux attraits de la région. Libre à moi ensuite de revenir pour explorer davantage mes endroits préférés: ce que je ne manquerai pas de faire!

Nous avons commencé par faire quelques pas sur le bisse de Vex depuis les Mayens de Sion, ancien lieu de villégiature de l’aristocratie sédunoise. On trouve sur ce tronçon de nombreuses chapelles, d’anciens chalets qui ont été rénovés, mais aussi un restaurant abandonné qui ferait rêver n’importe quel amateur d’urbex

Après notre promenade, nous avons repris la voiture en direction de Mâche, un petit village bucolique scindé en deux par un couloir d’avalanches et dont l’attrait principal réside dans son architecture traditionnelle. Il est possible de découvrir ses constructions typiques grâce à une promenade didactique qui traverse le village. Patricia m’a également vanté les mérites de sa fête villageoise qui a lieu en été, mais aussi les talents de son boulanger qui fait du pain à l’ancienne 2 fois par semaine. Une petite perle qu’il vaut la peine d’être visitée!

Nous sommes ensuite allées jusqu’à Pralong, un hameau hors du temps qui se trouve tout au fond de la vallée, au pied du barrage de la Grande Dixence. Il constitue l’endroit idéal pour chausser ses skis de fond et découvrir un petit coin de paradis. Patricia, passionnée par cet endroit, vous en parlera certainement mieux que moi. Je lui laisse donc la parole: lire son article.

dsc_0011
Chapelle de Pralong© Nadine Wick

La nuit commençant à tomber, nous nous sommes ensuite dirigées vers Hérémence, un petit village connu notamment pour son église atypique construite avec le même béton que celui de la grande Dixence. Je dois dire que j’ai tout de suite été fascinée par son extérieur qui, je peux imaginer, ne doit pas toujours faire l’unanimité. J’ai cependant toujours aimé les contrastes entre l’architecture ancienne et moderne, et je trouve que dans ce cas le contraste entre les chalets typiques et cette église est extrêmement bien réussi. J’ai également beaucoup apprécié la mise en scène créée pour ses visiteurs. C’était en effet la première fois que je visitais une église grâce à un spectacle de sons et lumières, et j’ai trouvé cela extrêmement original.

Le lendemain, nous nous sommes rendues à Evolène tout en nous arrêtant en chemin pour admirer les fameuses pyramides d’Euseigne. Après une petite marche dans le village rythmée par de nombreuses histoires relatives à son carnaval et à ses fameuses peluches, Patricia m’a fait découvrir un endroit insolite de la région: des arènes à ciel ouvert qui ont été inaugurées en août 2016 et qui ont pour but d’héberger des événements en tout genre allant du combat de Reines jusqu’à des concerts de cors des Alpes. Je me plais à rêver à une rencontre entre passionnés de voyages dans ce cadre irréel. A méditer 😉

Rongées par la faim, nous avons décidé de nous rendre dans un joli petit café se trouvant dans le village de La Sage: le café des Collines. Ce dernier propose principalement des plats à base de fromage et des röstis dans une ambiance chaleureuse et un cadre pittoresque. J’avoue avoir été fascinée par l’histoire de sa tenancière, « Marie des collines », une érudite au caractère bien trempé qui a créé ce café littéraire et philosophique en 1959.

img_20161129_154545
Bibliothèque de Marie des Collines, La Sage © Nadine Wick

Finalement, pour terminer en beauté notre visite du Val d’Hérens, nous sommes allées faire quelques pas dans le village de Mase où nous avons pu admirer son architecture locale typique, de nombreux raccards et granges, mais aussi son moulin. Bien qu’ayant beaucoup apprécié la visite de ce village, je dois dire que ce qui m’a le plus marquée c’est la vue sur les sommets environnants que nous avons pu admirer.

 

Suite à ma courte escapade dans le Val d’Hérens, je ne peux que vous recommander d’aller y faire un tour et de prendre le temps de le découvrir idéalement à pied ou encore en raquettes suivant la saison. Malgré mon envie de faire un maximum de pub, je vais cependant me retenir, car je pense qu’une grande partie de son charme réside dans le fait que cette vallée a été préservée du tourisme et que cela lui confère un charme authentique que l’on ne retrouve malheureusement que trop peu ailleurs. Je vous conseille donc vivement d’aller le découvrir, mais tout en essayant de le préserver.

« Take only memories. Leave only footprints » – Chief Seattle.

Mon hébergement: Chalet Le Rucher, Vex

Cela fait 5 ans que Patricia a ouvert sa maison d’hôtes qui comporte 2 chambres: Heidi et Maya (en référence au sommet qui lui fait face). Chacune d’elle bénéficie d’un balcon et d’une décoration qui lui est propre. J’ai pour ma part séjourné dans la chambre Heidi que j’ai beaucoup appréciée. J’ai aussi profité du coin salon réservé aux hôtes, idéal pour se relaxer au coin du feu après une journée de découverte ou pour y préparer sa journée du lendemain grâce à sa bibliothèque qui regorge de nombreux livres sur la région.

Je ne peux que vous recommander d’aller séjourner dans la maison d’hôtes de Patricia qui se fera une joie de vous y accueillir et de partager avec vous son amour de la région. Elle est effectivement passionnée par le Val d’Hérens et n’a cessé de m’impressionner par l’étendue de ses connaissances. Patricia essaye généralement de partager un repas avec ses hôtes le premier soir afin d’apprendre à les connaître et de pouvoir leur conseiller des itinéraires personnalisés. Vous voulez profiter de votre séjour pour manger une raclette ou un bon plat de la région? N’hésitez pas à lui demander des suggestions de restaurants. Quant au petit déjeuner, il sera fait maison et agrémenté de produits récoltés dans son jardin. Une belle manière de vous immerger complètement et d’apprendre à connaître la région de l’intérieur.

Maintenant, c’est à vous de jouer. Bonne découverte!

 

5 thoughts

  1. Ohhh tu es allée faire un tour du côté de la petite vallée du bonheur! 😉 Soit en certaine, cela ne sera pas la dernière fois… J’ai passé 29 ans sans y mettre les pieds et là j’en suis déjà à 4 visites en 1 an! Une vraie drogue cette vallée hors du temps et d’autant plus quand on est dorloté par Patricia.

    Aimé par 2 people

    1. Oui, je n’en doute pas, j’ai adoré !!! Je me réjouis déjà de pouvoir y retourner et de pouvoir tester ses randonnées! Si tu as des conseils, c’est volontiers 🙂

      Vous avez l’air de découvrir de magnifiques coins en Thaïlande, ça me fait rêver! Profitez bien!

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s